#Histoires Expatriées : Le vert & moi

[🇫🇷 ARTICLE EN FRANÇAIS – ARTICLE IN FRENCH]

Je suis tout excitée à l’idée de participer au rendez-vous mensuel #Histoires Expatriées, lancé par Lucie du blog L’Occhio de Lucie, basée en Italie. Chaque mois, un thème est proposé et chacun de nous (oui, oui, je peux à présent m’inclure dans ce « nous » 🙂 ) partage son expérience sur son blog respectif. Un rendez-vous qui, depuis 2017, a traité de bien des sujets super intéressants – comme « Pourquoi je suis parti(e) ? », « Mon intégration », « La cuisine » ou encore « L’humour » – et, sans aucun doute, en proposera des tout aussi biens à l’avenir.

Pour ce rendez-vous de Mai, le premier donc en ce qui me concerne, nous allons parler du vert


C’est rigolo, cette coïncidence. Dans l’avion qui m’amenait au Laos le 17 Octobre 2013, une fois que le pilote annonçait notre descente imminente, je me souviens la toute première réflexion que je me suis faite, visage collée au hublot : « C’est vert ».

Voici mon nouveau chez moi : ce pays plein de plaines, de champs, de rizières et d’arbres. Il faut dire que j’arrive pendant la saison des pluies, le moment ou le pays est à son apogée en termes de verdure. Atterrissage et début de la vie à Vientiane : non il n’y a pas de parcs, mais il y a ces cocotiers et ces manguiers dans les jardins, ces frangipaniers qui poussent ici et là. Les mois et les années passent et commencent les virées en voiture, les week-ends et vacances au Laos. Je suis émerveillée par la beauté du paysage, ces rizières à perte de vue sur fond, ces montagnes karstiques, toujours baignée dans une lumière particulière.


Le vert, c’est aussi la direction que prend notre quotidien au Laos. Nous sommes aux prémices de solutions plus vertes, mais quand on y vit, on vit ici, on peut clairement voir une certaine sensibilisation : pailles en bambou et inox, sacs en coton, serviettes lavables, contenants recyclables, remise dans les cafés lorsque l’on ramène son propre gobelet, shopping local…

Pour ma part – et je reviendrai très prochainement avec un article sur mes produits locaux chouchous – je commence petit à petit également à changer mes habitudes. Aussi parce des solutions existent. Mes premiers achats avaient été les pailles, l’achat de thermos et de gobelets pour les cafés à emporter ainsi qu’une brosse à dents en bambou (je ne m’en passe plus).


Et enfin, le vert des légumes. En plein dans un rééquilibrage alimentaire, et le confinement aidant, je me rends compte de la variété de légumes que nous avons à disposition ici au Laos : choysam et bokchoy, épinards, haricots, toutes sortes de courges et tous ces types d’herbes aromatiques type : ciboulette, coriandre, menthe, feuilles de kaffir… Un vrai paradis pour les fans de légumes et de bons petits plats maison.


Et vous, qu’est-ce que le vert représente pour vous ?


Les autres participants de ce rendez-vous #HistoiresExpatriées :

12 thoughts on “#Histoires Expatriées : Le vert & moi

  1. Article super intéressant ! Le Laos est un pays qui me tente beaucoup. Je suis allée au Vietnam en novembre dernier et avant de me décider, j’hésitais avec le Laos et le Cambodge 🙂 je ne savais pas qu’il y avait autant d’initiatives vertes dans le pays, contrairement et malheureusement à ce que j’ai pu voir au Vietnam.

    Like

    1. Merci beaucoup ! Comme je le disais, c’est le tout début et les initiatives sont prises pour le moment par des actions privées, mais cela reste une bonne nouvelle ☺️ j’ai vu que le Vietnam avait également banni les sacs plastiques à usage unique depuis le début de l’année, et qu’il y avait des supermarchés qui utilisaient des feuilles de banane pour envelopper les légumes… Petit à petit ça arrive 😊

      Like

  2. Bienvenue dans le rv ! C’est chouette de pouvoir lire ton expérience au Laos et d’en apprendre davantage sur ce pays assez méconnu.
    A bientôt !

    Like

  3. Joli ! Je suis aussi en “rééquilibrage” et surtout reprise de bonnes habitudes en cuisine. Les légumes vert au Canada ne sont pas présents en toute saison, mais l’influence asiatique aide à bien remplir les supermarchés de produits verdoyants. La demande est bien présente.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s